Page d'accueilAjouter aux FavorisEnvoyer à un amiImprimerPlan du site
 
Vign_tramper2100200017

 

                                        FLAMMES JUMELLES : LES CLÉS PRIMORDIALES

 

 

Il existe un moyen de savoir si vous vous trouvez réellement face à votre Flamme Jumelle : les clés primordiales. Vous remarquerez dans un premier temps quatre clés primaires (évidence naturelle,séparation,synchronicité, extraordinarité) qui généreront à leur tour plusieurs clés secondaires, lesquelles s’avéreront essentielles à la poursuite de la relation avec l’être aimé.

 

Première clé primaire : l’évidence naturelle

La première clé primaire est celle de l’évidence naturelle. Ainsi, lorsque vous reconnaîtrez votre Flamme Jumelle, vous vous retrouvez dans l’incapacité d’expliquer le pourquoi du comment, que ce soit à votre entourage ou à vous-même ; cette évidence sera fulgurante. Toute tentative d’explication aurait d’ailleurs tendance à fausser le rapport entre votre Flamme Jumelle et vous. Si vous veniez à fonder cette reconnaissance uniquement sur des critères rationnels, cela signifierait malheureusement qu’il ne s’agit pas de votre véritable Flamme Jumelle.

Retrouver sa Flamme Jumelle est une évidence naturelle que rien ni personne n’est en mesure de changer, pas même vous. C’est d’ailleurs ce qui vous fera prendre conscience de ce que vous êtes entrain de vivre. Celui qui n’a pas vécu ce phénomène est incapable d’en saisir le sens profond. En un mot, il faut le vivre pour le comprendre.

L’évidence est tout d’abord l’affaire d’une seule et même personne. Une Flamme Jumelle éveillée ne peut cependant pas aller contre le principe d’évidence naturelle en tentant d’expliquer rationnellement ses évidences à l’autre. En effet, tant que ce dernier n’a pas vécu sa propre révélation, rien ne peut se produire. Cela signifie qu’il doit poursuivre seul sa route pour le moment. Aussi, même si les Flammes Jumelles éveillées tentent d’entrer en contact les unes avec les autres, seules celles ayant fait l’expérience de ce phénomène d’évidence naturelle pourront être réceptives.

Notre cerveau pourrait bien receler l’explication de ce phénomène. Alors que l’hémisphère gauche gouverne le langage, la pensée analytique et la raison, l’hémisphère droit gère quant à lui la perception globale des choses, les symboles et l’intuition. Bien que celui-ci ne « communique » pas à proprement parler, on commence à s’apercevoir qu’il « sait » et renferme des vérités. Or, afin de pouvoir les verbaliser et les comprendre, notre cerveau doit d’abord les faire transiter par l’hémisphère gauche, chargé de reformater les informations ; celui-ci leur fait donc perdre une partie de leur signification profonde en tentant de leur attribuer des justifications rationnelles.

C’est dans ce conscient – inconscient que se dissimule l’évidence naturelle. Si un jour vous veniez à ne plus en faire l’expérience, c’est que vous aviez pris un chemin différent de celui menant à votre véritable Flamme Jumelle. En un mot, vous devez pouvoir ressentir les choses. Rien ne serait possible sans cette évidence, c’est elle qui vous pousse à tout accomplir et c’est de là que naît la suite de votre parcours.

Les clés secondaires découlant de cette première clé primaire sont la confiance absolue (en l’autre, en son chemin et au but final de votre mission), et l’apparition d’un modèle de pensée « parallèle » (transfert d’une partie de l’inconscient vers la sphère consciente et création de nouveaux schémas de pensée).

 

Deuxième clé primaire : la séparation (le temps et la distance)

Le temps est une notion humaine qui ne change en rien la relation qu’entretiennent les Flammes Jumelles, celui-ci ne représentant rien à leurs yeux. C’est pourtant lui qui leur permet de réaliser que ce qu’ils vivent est hors du commun. Le temps leur permettra de protéger et d’entretenir leur relation en fortifiant les sentiments de la Flamme Jumelle éveillée et en aidant son jumeau à prendre conscience de cette évidence naturelle. Le temps est toutefois susceptible de générer une source de souffrance si celui-ci s’avère être mal géré, tout comme la distance.

Les Flammes Jumelles exercent en fait un réel pouvoir sur le temps, leur relation échappant à son emprise. Celle-ci n’a ni commencement ni fin ; elle est en fait le temps lui-même. Ainsi, 5 ans à l’échelle humaine ne seront que quelques mois aux yeux des Flammes Jumelles. Alors que le commun des mortels a tendance à oublier l’autre et à tourner la page avec le temps, il n’en est rien pour un couple Flammes Jumelles, même pour la moins éveillée des deux.

Quoi qu’il advienne, une Flamme Jumelle garde son jumeau au fond d’elle. A compter de leur rencontre, l’autre s’imposera automatiquement à lui dans les moments de solitude ou de réflexion. Son existence ne sera désormais qu’un perpétuel aller-retour entre sa part raisonnée et sa Flamme Jumelle.

Si pour l’éveillé –le Chasseur- l’évidence a été fulgurante, pour l’autre non éveillé –le Coureur- celle-ci s’opère lentement mais irrémédiablement. Ce dernier utilise beaucoup plus son hémisphère gauche qui agit comme un frein « raisonné » aux choses inconscientes qu’il ressent, et qui menacent d’ébranler toutes ses certitudes.

Il n’est certes pas évident de s’imaginer en dehors du cadre que la société nous impose depuis toujours, d’ouvrir les yeux sur quelque chose de complètement insensé et de lutter contre sa tendance à tout raisonner.

La Flamme Jumelle a parfois du mal à gérer la distance, mais supporte mieux le temps. Celle-ci ayant débloqué sa clé primordiale, elle a une confiance absolue en l’autre, encore plus absolue qu’en elle-même. Elle sait, elle a une foi totale en leur avenir commun.

La distance agit quant à elle comme un aimant : plus elle sépare les Flammes Jumelles, plus la force qui les attire l’un vers l’autre tend à s’amplifier. C’est pourquoi les Flammes Jumelles font face à des bouleversements intenses une fois qu’elles sont séparées. Elles sont également sujettes à la force des champs magnétiques ; elles subissent le phénomène dit des « étoiles doubles » qui gravitent l’une autour de l’autre à intervalles plus ou moins réguliers. Il est possible que le temps et la distance soient le « toit » des Flammes Jumelles, et que celles-ci soient donc faites pour vivre séparément, afin de maintenir un certain équilibre. Les clés secondaires liées à cette deuxième clé primaire sont l’accroissement de la force (énergétique et magnétique), le développement des facultés para sensorielles, l’éveil au sens large et non restrictif qu’il soit intellectuel (connaissance – autre monde) ou spirituel.

 

Troisième clé primaire : la synchronicité


La synchronicité est une succession de coïncidences troublantes, qui permet aux Flammes Jumelles d’entretenir une sorte de contact entre elles, entraînant ainsi une fusion de leurs deux mondes. Il semblerait d’ailleurs que ceux-ci fusionnent bien avant leur rencontre, ce qui explique pourquoi certaines personnes vivent des expériences semblables dans l’enfance, ou viennent à prendre l’accent provenant des origines de leur Flamme Jumelle lorsqu’elles se mettent en colère.

Bien que de polarités très différentes, les Flammes Jumelles ont des chemins de vie très proches. De prime abord, leurs existences semblent très différentes ; mais plus elles vont se retrouver, plus leurs vies vont se confondre. Les Flammes Jumelles empruntent des chemins parallèles qui se recoupent, à l’image du phénomène des ondes stationnaires. Ce phénomène résulte de la propagation simultanée d’ondes en sens inverse et de même fréquence, au sein du même milieu physique, formant une figure dont certains éléments sont fixes dans le temps. Cette analogie représente en quelque sorte l’univers des deux Flammes Jumelles.

Plus concrètement, les Flammes Jumelles ont souvent des schémas familiaux similaires, ont connu des événements marquants assez semblables dans leur enfance, ou ont pris des décisions souvent comparables. Quoi qu’il en soit, ces synchronicités vont tendre à s’accentuer à compter de leurs retrouvailles, jusqu’à devenir évidentes.  Il se peut que les Flammes Jumelles exercent une sorte de contrôle sur ce phénomène de synchronicité en le provoquant inconsciemment. Car si l’on considère que nous sommes les propres créateurs de notre univers et que les Flammes Jumelles possèdent ce petit « supplément d’énergie », alors il est probable qu’elles influent sur cette multitude d’évènements successifs. C’est cette synchronicité qui fait accepter aux Flammes Jumelles cette magie (entendu au sens du mystère) qui les pousse à apprendre, se comprendre et se réaliser pleinement.


Les clés secondaires résultant de cette troisième clé primaire sont l’acceptation de leur rôle, de leur mission et de leur existence propre par une sorte de repositionnement du soi.

 

Quatrième clé primaire : l’extraordinarité 

L’amour entre des Flammes Jumelles n’est pas un amour ordinaire, il ne ressemble à rien de ce qui existe traditionnellement entre deux êtres. C’est pourquoi on parle d’amour « non terrestre ».

L’amour entre deux âmes sœurs ou deux amoureux est un amour passionné qui provoque un grand déferlement hormonal. Celui-ci tend à s’altérer ou non avec le temps, selon l’intensité du lien qui unit les deux êtres. Le sentiment rattachant les Flammes Jumelles n’a quant à lui rien à voir avec tout cela. Il est difficilement identifiable ou plus précisément explicable lorsque l’on en fait pas l’expérience.

L’amour unissant une Flamme Jumelle éveillée à son autre est tout aussi fraternel qu’amoureux. Celui-ci est d’une très forte intensité, les Flammes Jumelles éprouvent ainsi de véritables sentiments de besoin et d’envie l’une pour l’autre, ainsi qu’un fort instinct de protection.

Au fur et à mesure des étapes que les Flammes Jumelles seront amenées à franchir, ces sentiments vont se transformer. Bien loin de s’amoindrir, ils ne feront que s’amplifier. Ils n’ont sans doute pas de limite, hormis celle de leur propre puissance. On remarque notamment de véritables manifestations physiques : rien qu’en pensant à son autre, une Flamme Jumelle est capable de déclencher un déferlement d’énergie qu’elle peut orienter sur un tiers (chose ou personne) lorsqu’elle en acquiert la maîtrise. Plus le temps passe, plus l’amour croît, et plus son intensité et sa puissance deviennent gérables. Cet amour immense est sans doute le plus intense de tous les sentiments, mais il reste exceptionnel car au sens où il n’est destiné qu’à son autre, et qu’il ne s’apparente à rien de véritablement défini. C’est pourquoi il est impossible de le verbaliser, et donc de l’expliquer.

La Flamme Jumelle non éveillée peut quant à elle ne rien ressentir du tout. En refusant d’ouvrir les yeux sur ses sentiments, elle empêche cet amour de s’exprimer. Elle essaye vainement de comparer ce qu’elle éprouve avec des relations amoureuses ou amicales passées, or cela est parfaitement sans rapport puisque nous n’avons qu’une seule Flamme Jumelle. Cela peut parfois complètement bloquer sa capacité à aimer, et celle-ci se perd dans des relations plus ou moins heureuses, mais qu’elle pourra justifier à ses yeux.

La clé secondaire délivrée par cette quatrième clé primaire est l’essence même des Flammes Jumelles.


                                                                                                                                                                       Boris de la Beaulière
© 2011-2017
Tous droits réservés.